Retouche et Restauration

 

La retouche d’image consiste à traiter les défauts de contraste, de lumière ou de
couleur. Les supports, négatifs, positifs couleurs ou noir & blanc, diapos,… sont
scannés en haute définition. Il s’agit, avec la retouche, d’obtenir une photographie
semblable à l’originale, avant les dégradations dues au temps et au mode de
conservation. Il est parfois possible d’améliorer la qualité de l’image si les conditions
de prise de vue n’étaient pas idéales (flou de bougé, éclairage,…)

Pour exemple, ce visuel :

exemple_retouches_finish

Les étapes de la retouche :
1) éclaircissement du décor
2) rectification des couleurs dominantes
3) adaptation lumière/contraste
4) recadrage
NB : les photos sont en haute définition : il est donc possible d’envisager un retirage
de grande dimension (18 x 25 cm et plus)

 

 

La restauration emploie les mêmes éléments des différentes étapes de la retouche
pour « nettoyer » le support.
L’analyse de la photographie montre, même avec un faible agrandissement, les
dégradations subies :
– craquelures
– taches
– griffures par frottement
– empreintes de doigt
– déchirure parfois (il manque une partie de l’image)
– desséchement du support (exposition au soleil)
– poussières, poussières textiles,
– …
exemple :

print_restau_img

en détail:

print_restau_img2_detail


Image restaurée :

print_restau_img3_full

 

Il est nécessaire de corriger ces défauts un à un. Ces opérations sont longues et
minutieuses. Il faut donc :
– re-créer des éléments : formes, couleurs, texture,…
– supprimer les défauts
– lisser certains éléments de l’image : zones floues / zones nettes
– …
Ces opérations se font avec un fort taux d’agrandissement (zoom) pour que le
résultat soit quasiment invisible à l’oeil nu.
Comme pour les épreuves retouchées, un retirage papier est possible à un format
plus important.
Exemple : original -> retouché -> agrandissement
Cette opération de restauration peut prendre quelques heures pour un résultat
satisfaisant. Il est pourtant très difficile, voire impossible, de reconstruire de
fragments de chair (visage notamment) ou de décor original si l’image est trop
abimée.
Autre exemple , avant et après restauration :

exemple2_resto

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.